Workshop International Cumulus 2018

Deux étudiantes de l’ECV ont été sélectionnées pour participer au Workshop International « Together at the Centre Pompidou » dans le cadre de la conférence Paris 2018 Cumulus. Découvrez leurs témoignages !

Début avril, 35 étudiants des meilleures écoles européennes de Design, membre du réseau Cumulus, se sont retrouvés à Paris, au sein du Centre Pompidou pour 5 jours de workshop dédié aux problématiques que peut rencontrer une telle institution. Une belle opportunité pour Claire et Clémence, étudiantes en Mastère Design Corporate à l’ECV Nantes, qui y ont participé. Retour sur cette semaine intense !

Le premier jour, nous avons assisté à une présentation du centre Pompidou, son fonctionnement et des conservateurs nous ont présenté leur métier. On a ensuite découvert les différents sujets du workshop (7 au total) qui mixaient design d’espace, de produits, graphisme, et mode. On était libre choisir tel ou tel sujet. J’ai choisi de travailler sur la création d’éléments de mobilier et l’identité visuelle d’un espace pour les 0-6 ans, qui doit ouvrir prochainement à Clermont Ferrand, pour leur faire découvrir l’art. C’était très intéressant de travailler avec des personnes de différents univers (textile, photo et design d’intérieur dans mon groupe). Cela permet de se compléter et de perfectionner le vocabulaire en anglais.

 

Les points positifs quant à ma participation à ce workshop sont nombreux : parler en anglais, rencontrer des personnes de cultures et d’origines différentes, travailler sur des projets concrets tout en étant libre (il y a moyen de s’amuser et d’être créatif) et profiter d’avoir de très bons professionnels pour nous encadrer pour échanger sur les bonnes pratiques et le métier.

Claire Vimont, étudiante en Mastère

Le workshop s’est très bien passé. Après une présentation du staff du musée et des sujets liés à des problématiques que peut rencontrer le Centre Pompidou (repenser les espaces de détentes dans les expo, développer une signalétique spécifique aux évènements, créer un mobilier pour des ateliers avec des enfants…etc), on était prêt à démarrer. Le petit plus : nous avions accès librement aux galeries permanentes, aux salles d’atelier et au fablab.

 

Les groupes étaient internationaux et on parlait tous anglais. L’approche et la méthodologie de travail étaient assez différentes de ce à quoi on est habitué à l’ECV.  C’était un peu déstabilisant au début mais très enrichissant, et cela nous a permis de travailler de manière transversale avec des étudiants d’autres univers. Une très bonne expérience en somme !

 

Si vous souhaitez participer à ce type de workshop, il ne faut pas avoir peur de sortir de sa zone de confort car on peut être amené à travailler sur du design produit alors qu’on pensait faire du design graphique, avec des personnes qui peuvent avoir une méthodologie de travail très différente. Il ne fait pas non plus avoir peur de questionner (ou se faire questionner) sans arrêt sur nos choix, multiplier les proposition, et sortir de la dimension « brief/client » classique à laquelle on est habitué.

Clémence Gouy, étudiante en Mastère