Global Game Jam 2019 : retour sur la participation de l’ECV Game !

La Global Game Jam est le rendez-vous incontournable des créateurs de jeux vidéo du monde entier. Pour sa 11e édition, 47000 participants à travers 113 pays ont créé près de 9000 jeux en un seul weekend ! Ni concours ni compétition, la global game jam a seulement pour but de pousser les créateurs de jeux vidéo à se dépasser et améliorer leurs compétences.
Cette année, le thème à travers le monde était “What does home mean to you ? ». Les étudiants de l’ECV Game à Bordeaux ont tenté l’aventure, accompagnés par François Giraud, professeur de 3D temps réel.

Astro’n’Home, le jeu by ECV Bordeaux créé en moins de 48h

Quel a été ton rôle exactement sur cette Global Game Jam 2019 ?

François Giraud : J’ai encadré les étudiants et vérifié que leurs choix, tant en terme de design mais également de gameplay étaient en adéquation avec le délai ultra serré qu’impose ce type de challenge. Les étudiants avaient seulement 48h pour parvenir à un projet fonctionnel.

Qu’as-tu pensé du travail des étudiants ?

Ces challenges sont toujours une excellente occasion pour mettre en pratique les acquis théoriques. Les étudiants doivent prendre des décisions rapidement et être très productifs. L’organisation de la production et la répartition des tâches se sont faites assez naturellement et la passion qui anime nos étudiants a fait le reste. Dans ces situations où le stress peut vite tétaniser, voire mettre en échec un projet, certains étudiants se révèlent être de très bons chefs d’équipe et faire preuve d’une grande réactivité !
Les étudiants ont immédiatement pensé à créer un univers très stylisé avec une palette de couleurs partagée par tous les artistes, assurant l’homogénéité visuelle. Leurs objets étaient également prévus pour être réutilisables ou modulables, absolument tout ce qui est dans le jeu, bande-son comprise, a été créé de toute pièce lors du week-end. Leur capacité à travailler en équipe a été remarquable et la bonne humeur était de mise. Cet exercice leur a permis de tester leur capacité à proposer très rapidement un concept et produire le prototype fonctionnel associé.

 

Comment se sont passés ces deux jours de rush ?

Très bien ! Nous avons pu échanger de manière plus informelle sur le métier et notre passion, partager une expérience enrichissante dans la bonne humeur. Le taux de participation a été exceptionnel et je les félicite d’avoir relevé le défi !

Comment est venue l’idée du jeu Astro’n’Home ?

Les étudiants, après une rapide cartographie mentale, ont débattu puis voté et choisi de transposer le thème “What does home means to you ?” dans celui de l’exploration spatiale. Le personnage que l’on incarne est éloigné de sa maison, des siens et de sa planète, seuls les objets qu’il possède dans sa minuscule capsule lui permettent de recréer un semblant de réconfort face à l’éloignement. Ils ont ensuite mis à contributions leurs enseignements pour créer une mécanique de jeu simple mais efficace qui offre un compromis entre un déplacement grisant et une ambiance mélancolique et contemplative.

As-tu une anecdote à nous raconter sur cette game jam ?

La veille du rendu, à peu près une dizaine d’heures avant l’heure butoir nous avons rencontré un gros problème avec les physiques du jeu. Sueurs froides et panique à bord !
Après quelques heures nous avons pu corriger et améliorer notre prototype fonctionnel, tout allait mieux !

Téléchargez et testez le jeu Astro’n’Home (exécutable Windows)