L’ECV, plus de 30 ans au service de la Créativité et du Design

Le 18 octobre dernier, l’école, a célébré ses 33 ans lors d’une soirée dédiée aux métiers du Design, de l’Animation et du Digital à la Salle Pleyel en présence d’invités prestigieux. Cet événement a permis de réunir plus de 1 000 personnes provenant de divers horizons et issues du monde de la création. Alumni, enseignants, professionnels et partenaires universitaires venus de l’étranger, étaient au rendez-vous pour cet anniversaire autour d’un projet commun et fédérateur : les « Communautés Créatives ».

Une soirée de partage et d’échanges axée sur deux temps forts
Futurs diplômés, dirigeants d’agences, professionnels des secteurs du Design, de l’Animation et du Digital, étaient réunis mercredi 18 octobre pour assister à cette soirée autour du thème des Communautés Créatives. En première partie de soirée, les invités ont pu découvrir en avant-première la 63e édition de l’exposition du TDC (Type Director Club) de New York, exposée dans le hall cathédrale de la Salle Pleyel. Une projection des meilleurs films d’animation de l’ECV étaient également proposée ainsi que des sérigraphies en édition limitée des étudiants de l’ECV, réalisée par Antonin+Margaux, designers graphiques nantais et anciens élèves.

Après l’ouverture de la seconde partie de soirée par Patrick Hermand, quatre alumni de l’école se sont succédés pour prendre la parole sur la scène du nouvel auditorium de Pleyel. Ils sont revenus sur leurs expériences professionnelles, leurs succès et leurs réussites de ces dernières années après avoir été diplômé(e)s de l’ECV : Alexandre Heboyan, réalisateur indépendant et ex-animateur des studios DreamWorks, Anaïs Bourdet, graphiste indépendante engagée et créatrice du féministe et participatif « Paye ta Shnek », Sylvain Boyer, directeur de création dans une grande agence parisienne et explorateur du concept de l’éco-branding et Yas Inukai, directeur du Busines Digital pour Walt Disney Attractions au Japon, ont ainsi animé une session de « Talks » sur le modèle des conférences TED. Suite à ces prises de parole riches en partage et en expériences de vie, Erik Orsenna, invité d’honneur, économiste, écrivain et académicien, a clôturé la session d’interventions par un discours inspirant et créatif.

Qu’est ce qu’une école ? Une fabrique de possibles. Je salue avec l’ECV l’art du possible […] Ce qui me fascine dans cette école c’est la multiplication des regards. Erik Orsenna, également guetteur du monde et promeneur professionnel.

Cette soirée a marqué la volonté de l’école de se rapprocher de ses Alumni et d’entretenir des relations pérennes avec les professionnels et ses partenaires français et internationaux.

À la création de l’école, nous étions des artisans passionnés de bonne volonté, appliqués dans ce que nous faisions. Les étudiants ont toujours été au coeur de notre démarche, de notre projet qui n’a de sens que s’il est partagé et bien compris de tous. Nous avons toujours été une bonne école et grâce à la cohérence de toutes les équipes qui nous entourent nous sommes aujourd’hui devenus une Grande École. Patrick Hermand, fondateur et président de l’ECV