Rencontre avec Alison Dulou, character designer et Alumni de l’ECV

Diplômée du Mastère Cinéma d’Animation de l’ECV en 2016, Alison Dulou est aujourd’hui character designer au sein du studio Caribara, à qui l’on doit notamment les séries Ollie & Moon ou Astroboy. Son court-métrage de fin d’études, « Le Zoo de Terazia » a réalisé un incroyable tour du monde des Festivals, d’abord en France bien sûr mais aussi en Inde, au Portugal ou encore au Brésil. Alison est revenue à l’ECV pour accompagner les étudiants de Mastère 1 cinéma d’animation dans la pré-production de leur court-métrage de fin d’études.

Bonjour Alison, quel a été ton parcours à la sortie de l’ECV ?

J’ai fait mon stage de fin d’études au sein du studio Caribara pendant 4 mois, pour un renfort en character design. A la fin de mon stage, ils m’ont embauchée pour m’occuper de la partie props (petits objets et accessoires) et des effets spéciaux. En parallèle, je faisais toujours du renfort sur la création des personnages. J’ai travaillé dans le studio Caribara à peu près un an. J’ai ensuite rejoint le studio Cyber Group, où je me suis occupée de la production en 2D. J’adore la 2D, j’ai vraiment eu un coup de cœur sur cette technique pendant mes études.

Ollie & Moon – Studio Caribara Animation

A la fin de mon contrat, Caribara m’a recontactée et aujourd’hui je travaille en tant que character designer sur la série animée « Sardines de l’espace » de Joann Sfar. Je travaille avec Maxime Lacombe, lui aussi diplômé de l’ECV Bordeaux. En parallèle je co-réalise une série qui va être entièrement en 2D, mais aussi ma propre série.

En quoi consiste concrètement ton métier aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’un character designer ?

Je m’occupe de créer le design des personnages. Je fais également tout ce qui est posing, c’est à dire travailler sur les expressions, tout ce qui donne leur identité aux personnages. Je gère ensuite la partie technique en créant les banques de données qui y sont liées : banque de mains, yeux, lèvres…

Comment t’est venue l’idée de ton court-métrage « Le Zoo de Térazia » ?

Un jour, on discutait avec des amis du fait qu’on avait vraiment envie de retourner au zoo et on s’est dit qu’on allait mélanger cet univers avec celui des monstres qu’on affectionnait tout autant. On voulait créer un monde fantastique.

Aujourd’hui, tu es en masterclass avec les étudiants de Mastère 1 de l’ECV, sur quoi travailles-tu avec eux ?

Je fais essentiellement du coaching dans le cadre de leur suivi de projet. Je leur donne beaucoup de conseils sur l’animation en général, pas seulement sur leurs personnages. On essaie de voir ensemble les pistes d’améliorations sur leur court-métrage. Je trouve qu’ils ont de belles idées et qu’ils se sont bien organisés pour arriver à terminer leur projet dans les temps.

Quels conseils leur donnerais-tu pour être un bon character designer ?

Persévérer ! Même s’il y a de la concurrence, il y a beaucoup de productions ou de studios qui se montent, donc beaucoup de nouvelles opportunités. Il faut aussi développer son style personnel et mettre en avant sa spécialité. En entretien, il est important de présenter un book en adéquation avec ce que l’on a envie de faire. Si un étudiant veut devenir character designer, il faut montrer le plus de projets de chara possibles et ne pas les noyer au milieu des décors ou des effets spéciaux. Il ne faut pas donner l’impression d’être moyen partout mais au contraire montrer le domaine dans lequel on excelle ! Et bien sûr, il faut montrer des projets personnels, qui démontrent sa spécialité et son univers personnel.