Workshop scénographie : Lumière à tous les étages !

Les étudiants 2ème année des Mastères Design Corporate et Publicité de l’ECV Nantes ont participé à un workshop scénographie dédié au design d’objet, encadré par Olivier Lafuente et Julia Gourlay d’O&J studio. 

Workshop « Lumière à tous les étages ! »

Une semaine et pas un jour de plus pour créer un luminaire et son univers. Tel était le challenge lancé aux étudiants des Mastères Design Corporate et Publicité de l’ECV Nantes, accompagnés par Olivier Lafuente et Julia Gourlay, designer au studio O&J Studio.

workshop luminaire ecv nantes

La création de ce luminaire, par groupe de 3 étudiants, était contrainte par trois critères : une couleur, un sentiment et une texture, le tout tiré au sort parmi ces propositions :

Couleur : rouge – bleu – jaune – blanc – noir – vert – orange – rose – marron – violet – or.
Sentiment : timide – rêveur – arrogant – farfelu – snob – fatigué – amoureux – bavard – ennuyeux – triomphant – complice.
Texture : rugueuse – douce – souple – rigide – tendre – soyeuse – rèche – lisse – moelleuse – mate – brillante.

C’est devant un jury composé de Catherine Loget, Directrice de l’ECV Nantes, Olivier Lafuente et Julia Gourlay du Studio O&J et Pierre De Laubadère, designer concepteur indépendant que les étudiants ont présentés leurs prototypes.

Découvrez les témoignages et les projets de deux groupes d’étudiants : Eclat et Höhe.

Eclat

workshop luminaire ecv nantes - projet éclat

Avec Sidi et Yuting nous avons tiré au sort les mots : noir – brillant – complice. En partant de ces 3 critères,  nous nous sommes d’abord posés la question de ce que représentait la complicité. Être complice, c’est être sur un même accord. La complicité se base sur le principe de se faire comprendre immédiatement, sans passer par une communication verbale. Un clin d’œil, un geste, un signe, compris de tout le monde.
En ajoutant les critères noir et brillant à la complicité, ça nous a rappelé la Lune et le Soleil. Ces deux astres sont complices parce qu’ils partagent comme point commun la lumière. Ils nous illuminent, que cela soit de jour ou de nuit, en se partageant le ciel aux différentes heures de la journée. L’éclipse lunaire change avec le temps, mais le Soleil et la Lune restent toujours partenaires, complices.
Notre lampe s’appelle ÉCLAT. C’est avec simplicité, élégance et poésie que nous voulons traduire cette connivence entre le Soleil et la Lune, ces deux astres indispensables à nous tous.

Julia GORE-KOENIG, Sidi MA et Yuting TANG.

Höhe

Nous avons eu comme critères : orange, mat et arrogant. Nous avons donc imaginé un luminaire capable d’exprimer une posture arrogante et fière. Ce luminaire détourne la fonction initiale d’une lampe qui est d’éclairer une pièce, en redirigeant la lumière sur elle-même. Ce luminaire se place alors comme un objet d’art et de design.
Nous avons imaginé que notre oeuvre a été créée par l’artiste Van der Roijen, s’intitulant Höhe, et représentée par la galerie BSL, à Paris. « 

Solenne Pagès, Arthur Gicquel et Margaux Courveaulle