fr en
04 mai 2022

Erasmus : 5 mois au Portugal avec Lou-Ann đŸ‡”đŸ‡č

Étudiante en MastĂšre Direction Artistique en Design Graphique Ă  l’ECV Bordeaux, Lou-Ann a choisi d’effectuer son premier semestre au Portugal. Direction Aveiro, une ville touristique mais aussi universitaire, situĂ©e au nord du pays. Une belle aventure ensoleillĂ©e !

GrĂące Ă  l’accompagnement de l’ECV, Lou-Ann a pu profiter des partenariats Ă  l’international pour effectuer son Ă©change Erasmus. L’occasion idĂ©ale pour dĂ©couvrir une nouvelle culture, s’inspirer et profiter d’une expĂ©rience inĂ©dite !

D’oĂč t’es venue l’idĂ©e de partir en Ă©change Erasmus et notamment au Portugal ? 

« J’aime les Ă©nigmes, les tartes aux citrons et comme vous vous en doutez, j’aime aussi voyager. ‹‹Je voulais profiter de mes Ă©tudes pour dĂ©couvrir de nouvelles cultures, langues et rĂ©fĂ©rences graphiques tout en profitant de ma vie Ă©tudiante ! Et quoi de mieux pour ça que de partir en Erasmus ? J’étais donc rĂ©solue Ă  voyager et mon choix s’est finalement portĂ© sur le Portugal. Pourquoi le Portugal ? C’était pour moi une destination parfaite qui rĂ©conciliait mon portefeuille et ma soif d’aventure. »

Comment ça s’est passĂ© niveau organisation avant le dĂ©part ? As-tu Ă©tĂ© accompagnĂ©e par le service international de l’Ă©cole ? 

« Avant de partir le plus stressant a étĂ© de gĂ©rer tout l’administratif et de trouver un logement sans ĂȘtre sur place. De plus, aprĂšs la situation covid, toute organisation pouvait ĂȘtre balayĂ©e rapidement par un confinement inattendu. Heureusement pour moi, je suis tombĂ©e sur des personnes bienveillantes qui m’ont aidĂ© et j’ai pu tout organiser trĂšs rapidement. ‹Finalement le plus dur a Ă©tĂ© de loger toutes mes affaires dans mes valises ! ‹‹Le service international de l’ECV nous a accompagnĂ© dans le choix de notre destination en fonction du taux de demande et de nos motivations. AprĂšs avoir rĂ©pondu Ă  tous nos doutes d’étudiants apeurĂ©s et avoir dĂ©terminĂ© la destination, ils se sont occupĂ©s de communiquer les documents Ă  l’universitĂ© d’accueil. ‹C’est ensuite le bureau international de l’établissement d’accueil qui a pris le relais et qui nous a guidĂ© sur toutes les dĂ©marches administratives à effectuer.‚ »

Peux-tu nous en dire plus sur l’universitĂ© d’Aveiro ? 

« J’ai étudiĂ© pendant 5 mois à l’université d’Aveiro. Cet Ă©tablissement est une grande université spĂ©cialisĂ©e dans la science et les nouvelles technologies qui rĂ©unit Ă©normĂ©ment de disciplines diffĂ©rentes. ‹‹Dans la semaine, nous allions aux cours que nous avions prĂ©alablement choisi en fonction de nos crĂ©dits ECTS et de nos affinitĂ©s. Les cours commençaient aux environs de 9/10h et terminaient vers 16h/17h. C’était trĂšs intĂ©ressant de dĂ©couvrir un format d’apprentissage diffĂ©rent de notre systĂšme Ă  l’école. Les sujets moins nombreux offraient plus de libertĂ©s et de possibilitĂ©s pour s’adapter au design graphique et au design de produit. AprĂšs les cours, j’allais en classe de Portugais pour apprendre la langue ou retrouvais mes amis pour aller boire un verre. »

Trouves-tu qu’il y ait des similitudes entre la France et le Portugal ? 

« Le Portugal, Ă©tant un pays europĂ©en, a beaucoup en commun avec la France. NĂ©anmoins il possĂšde de drĂŽles de coutumes et des paysages Ă  couper le souffle ! Une des premiĂšres bizarreries que j’ai rencontré a été les Ă©tudiants de mon universitĂ© ! Certains d’entre eux portent un uniforme noir accompagnĂ© d’une cape tout droit sorti d’un film d’Harry Potter. Pour tisser des liens et dĂ©couvrir les nouvelles recrues, ces Ă©tudiants ont pour habitude de se rĂ©unir le mercredi dans les parcs pour faire des activitĂ©s similaires Ă  un bizutage. » 

Cette expérience fut trÚs riche, tu peux nous faire un résumé ? 

« Les rues d’Aveiro sont dĂ©corĂ©es de pavĂ©s et de carrelages colorĂ©s nommĂ© azulejos donnant un charme authentique Ă  la ville. Aveiro est une petite ville cĂŽtiĂšre ayant de magnifiques maisons rayĂ©es en bord de mer, des grandes plages pour surfer et une spĂ©cialité appelĂ©e ovos molles Ă  base de jaune d’Ɠufs et de sucre. ‹‹J’ai trouvĂ© ce lieu idĂ©al pour faire mon Erasmus ! La ville plutĂŽt petite me permettait de me rendre partout Ă  pied, profiter de l’ocĂ©an tout en ayant un accĂšs rapide et Ă©conomique aux plus grandes villes comme Porto ou Lisbonne.‹‹ Le format plus lĂ©ger des cours nous a permis de voyager afin de dĂ©couvrir tout le pays. Les illuminations d’Agueda, les vagues de Nazareth, les ponts de Porto ou encore les falaises d’ Algarade… ce pays regorge de paysages et de destinations. ‹‹ Etre confrontĂ©e Ă  cette mixitĂ© d’origines et de personnes a Ă©tĂ© super enrichissant que ce soit sur le plan intellectuel ou humain. »

As-tu rencontré des personnes qui, comme toi, étaient en échange international ? 

« Avant mĂȘme d’arriver au Portugal, nous avons Ă©té encadrĂ©s par l’ESN (Erasmus social network) qui nous as attribuĂ© un Buddy (un Ă©tudiant local rĂ©fĂ©rent) à qui on pouvait poser toutes nos questions. Cette association nous a organisĂ© une semaine d’intĂ©gration et d’innombrables soirĂ©es et activitĂ©s tout au long du semestre. Toutes ces activitĂ©s nous ont permis de rĂ©unir les Erasmus venant du monde entier et de bĂątir de vĂ©ritables amitiĂ©s. ‹‹C’est aussi grĂące Ă  cette association Ă©tudiante que juste aprĂšs avoir atterri Ă  Porto, j’ai rencontrĂ© ma premiĂšre amie Erasmus polonaise. Ayant un sens de l’orientation digne d’une table basse, c’était rassurant d’effectuer le trajet de l’aĂ©roport jusqu’à Aveiro avec une autre personne dans ma situation. »

Un conseil Ă  donner aux Ă©tudiants qui souhaitent faire un Ă©change Ă  l’Ă©tranger ? 

« Si j’ai un conseil Ă  donner Ă  une personne qui part en Erasmus, c’est de profiter. Grand classique, mais on ne le dira jamais assez, car comme dirait Andy Bernard dans The office, ‹“I wish there was a way to know you’re in the good old days before you’ve actually left them.”.‹‹VoilĂ  c’est tout pour moi ! Bonne journĂ©e, on se retrouvera peut-ĂȘtre sur les plages portugaises.Â Â»đŸ‡”đŸ‡č

Partager sur