Cursus Design - Cycle bachelor

Après l’acquisition des bases en Prépa Art & Design, les étudiants de 2e et 3e année du cursus Design sont initiés à de nouvelles techniques et outils leur permettant de réaliser leurs premiers projets d’application en édition, identité visuelle, publicité et digital.

2e année de la formation en Design

Durant la 2e année, les étudiants découvrent de nouvelles matières telles que le motion design, la typographie ou la mise en page. Elles vont constituer le vocabulaire indispensable aux applications de la communication visuelle. Avec l’apprentissage des logiciels associés au traitement de l’image et du texte, les étudiants vont pouvoir finaliser leurs créations. Ils ont également la possibilité d’effectuer un stage afin de se confronter à la réalité professionnelle, expérience indispensable à ce stade des études.

3e année de la formation en Design

La 3e année du cursus Design permet d’approfondir et faire la synthèse des compétences acquises jusqu’à présent. Les matières fondamentales y sont toujours présentes, mais les sujets sont plus complexes et mettent en jeu une approche plus globale de la communication visuelle. Les étudiants sont amenés à travailler en équipe, à présenter et défendre leurs projets devant des jurys. Ils ont la possibilité d’effectuer un séjour à l’étranger dans une université partenaire.
La poursuite de leurs études s’effectue par le cycle Mastère dans l’une des spécialisations suivantes : Design Interactif, Design Corporate, Publicité, Typographie, Design & Stratégie.

Formation

  • Année
  • En option
    Pousser l’étudiant à affirmer ses capacités d’expression plastique et graphique, tout en préservant la qualité de l’observation. Le modèle est toujours présent dans l’espace, mais l’étudiant est encouragé à dépasser la représentation classique. Il développe son autonomie par une approche plus libre et plus personnelle.

  • Littéralement « premier jet », le rough est une technique d’expression rapide et précise qui permet de traduire une idée, un concept, et de les tester. C’est généralement un travail sur les visages, les objets et les situations, qui sera l’esquisse destinée au photographe, à l’illustrateur ou au client.

  • En option
    L’illustration permet de s’exprimer pleinement. À la différence des cours de dessin libre, l’illustration s’appuie toujours sur une idée, une narration voire une musique. Les techniques utilisées sont très variées, l’accent est mis sur la pertinence de l’image par rapport au sujet. Chaque étudiant développe son écriture personnelle, son style.

  • Maîtrisant les règles de la construction en volume, l’étudiant élabore des créations en 3 dimensions, pour faire de l’illustration en volume. Les matériaux utilisés vont du papier et carton à toutes les matières disponibles.

  • La photographie est un moyen d’expression privilégié de la communication visuelle. Cet art de fixer la lumière oblige à adopter un regard nouveau et complémentaire à celui du dessin. Elle est abordée tant sur les plans technique et pratique, la prise de vue, le traitement et la retouche numérique, que sur le plan conceptuel par son histoire et ses différents champs d’application.

  • Savoir gérer la conception, la réflexion ergonomique et la direction artistique d’un site, tel est l’objectif de cours. Il s’agira de comprendre les contraintes client et de retranscrire les attentes marketing et communication dans la conception du site. Les étudiants sont ensuite amenés à concevoir et réaliser leur propre site web.

  • L’infographie avec ses logiciels est l’outil indispensable à l’aboutissement de tout projet de création graphique. La prise en main des outils de retouche d’images et de composition, l’exécution d’un logo, d’une illustration, la gestion des polices de caractères, la composition des textes et des titrages et la réalisation de documents d’exécution, l’ensemble des techniques est abordé sous la forme d’exercices et de cas pratiques à réaliser.

  • Le motion design est l’art de la conception graphique en mouvement par l’association de la typographie, du graphisme et du son. Les étudiants apprennent à maîtriser les logiciels d’animation permettant la réalisation de projets animés tels qu’un clip publicitaire, un générique, un film institutionnel…

  • Observer et comprendre la signification des signes visuels simples qui nous entourent. Apprendre à simplifier, réduire une forme à sa plus simple expression tout en conservant les caractéristiques propres du produit, de la marque ou encore de l’entreprise qu’elle doit représenter.

  • Apprendre à concevoir et à mettre au point le contenant d’un produit tout en respectant les contraintes et règles liées au produit. Concilier la richesse de la créativité avec la rigueur de ces contraintes. Observer les créations des produits concurrents. Le packaging fait appel à l’ensemble des disciplines graphiques : typographie, couleurs, illustration, photographie et mise en page.

  • Avant que la campagne ne se décline sur des supports média, il y a une étape importante qui est une réflexion sur la stratégie créative dans la direction artistique. De la prise du brief à la réalisation de la campagne, l’étudiant devient responsable de l’aspect visuel d’une campagne, il fournit un véritable travail de directeur artistique, comme en situation professionnelle.

  • Le concepteur-rédacteur est en charge du message et des textes d’une campagne, il fait équipe avec le directeur artistique dans une équipe de création. Le directeur artistique doit connaître les bases de la conception rédaction qui lui seront indispensables pour dialoguer efficacement avec son partenaire.

  • La maîtrise du caractère typographique, essence même de l’écriture, est indispensable à toute création visuelle, il en est l’âme. La typographie, complémentaire de l’image, donne à la création sa personnalité. Chaque caractère typographique est une forme, un dessin en soi. Il doit être à la fois lisible et renforcer le concept global de l’ensemble de la création.

  • Appréhender les règles essentielles de la composition du texte dans la page, ses marges, ses grilles, ses gris typographiques. La mise en page est une réflexion globale sur l’art d’harmoniser le texte et l’image dans un format déterminé. La composition doit être harmonieuse et hiérarchisée pour permettre une lecture claire et rapide du support imprimé ou de l’écran graphique.

  • Le design graphique est un travail sur la conception et la réalisation graphique. La diversité des projets réalisés familiarise l’étudiant avec l’exercice professionnel. Le travail sur l’affiche, approche essentielle de la démarche design, permet de consolider les bases acquises comme la typographie, la composition dans la page, l’illustration et la photographie.

  • Familiariser l’étudiant avec la culture de l’image et les multiples expressions du graphisme contemporain. Ce cours aborde l’histoire du graphisme, ses différents courants, l’animation typographique ainsi que l’habillage télévisuel. Mieux comprendre l’utilisation des signes et des images, pour pouvoir proposer une expression singulière et développer une écriture personnelle, originale, appuyée sur une connaissance solide des créations existantes.

  • Dans un contexte d’ouverture internationale de plus en plus évident, la connaissance de l’anglais est une nécessité pour les étudiants. Que ce soit pour étudier dans une université étrangère dans le cadre des programmes d’échanges de l’école, effectuer un stage dans une agence à l’étranger ou simplement exercer leur futur métier.

  • Comprendre les processus d’élaboration du marketing mix permet de mieux adapter les réponses créatives. Ce cours permet de développer des connaissances précises du marché, consolider la maîtrise des outils marketing (sondages, études) et apprendre à mettre en oeuvre un positionnement et une stratégie.