Morgane Loth

Morgane Loth a eu la chance de partir à New York lors de sa 4e année à l’ECV Paris. Forte d’une première expérience en échange Erasmus à la De Monfort University de Leicester en Angleterre, elle a voulu poursuivre avec une année en double diplôme au NYIT.

Son témoignage

Le NYIT est une école de type « Université ». Elle regroupe plusieurs cursus très divers, il est donc possible de se retrouver avec des étudiants qui font de l’ingénierie, du commerce, de l’architecture, cela offre la possibilité de rencontrer des personnalités variées, de nouvelles compétences et une façon de penser différente.
De plus, le NYIT est une école où tous les continents se regroupent : Amérique, Europe, Asie… Très ouverte sur l’international, cela permet un brassage culturel important, et un réel enrichissement.

Les cours sont tous différents : il faut choisir en fonction du nombre de crédits des cours déjà effectués à Paris, comprendre la nouvelle méthode de travail, différente de celle de l’ECV. Cependant, pas d’inquiétude, Rozina, notre contact sur place, nous accompagne tout au long de l’aventure. Grâce aux cours d’anglais, j’ai pu réellement améliorer ma grammaire, et m’intégrer dans la classe !

J’ai habité en résidence étudiante, dans le quartier de Chelsea, à Manhattan même. J’ai passé huit mois à vivre dans une « suite » avec douze filles (j’avais ma chambre et je partageais la salle de bain et la cuisine). Étant la seule française, j’ai dû parler anglais tous les jours, du matin au soir. Si l’on fait abstraction du prix élevé de cette prestation, cela m’a permis de rencontrer des amis de tous horizons et d’améliorer mon anglais. Habiter dans Manhattan est une grande chance et je ne regrette pas mon choix, malgré le bruit incessant de la rue. Pouvoir se lever et voir l’Empire State Building tous les jours me boostait !
Mes amis les plus proches (brésiliens pour la plupart) viennent de cette résidence. Je vous recommande vivement de vous mélanger au maximum, c’est la clé de la réussite de votre échange !

Le coût de la vie étant assez élevé, j’ai fini par faire du baby-sitting dans des familles Franco-Américaines. J’ai eu la chance de faire de magnifiques rencontres et m’a permis de faire de nombreuses découvertes que je n’aurai pu vivre toute seule : Visite d’appartements New Yorkais, repas typiques, visites de musées, cinémas, découvertes d’endroits cachés, restaurants, etc. Après les rooftop parties et la cérémonie de diplôme, mes plus beaux souvenirs sont définitivement avec les enfants que j’ai gardé et les familles qui m’ont accueillie.

Travailler pendant un séjour à l’étranger peut paraître « dommage », mais les 3/4 d’entre nous l’avons fait, et personne n’a regretté son choix tellement les familles étaient agréables et généreuses.

Le plus dur fut le retour brutal à la réalité, lorsque je suis rentrée à Paris. J’avais déjà envie de repartir. Mon seul regret est de ne pas avoir profité de mon visa pour rester là-bas. Alors si j’ai un conseil à donner c’est de foncer et d’en profiter un maximum.

J’espère sincèrement que vous aurez la chance de participer à cette belle aventure !

11266591_802972213105362_3310779705948446518_n