ECV – Creative Schools and Community – Certifications RNCP

L’école délivre différents titres, enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles de France Compétences, adaptés au niveau de fin d’étude des étudiants et en cohérence avec leur cursus. Les diplômes de l’école certifient les compétences et les aptitudes des étudiants dans leur spécialité en design, animation, game et digital, en parfaite adéquation avec les attentes du milieu professionnel.

Titre Designer – Manager de Projet

Le Mastère en Direction Artistique est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sous le Titre RNCP n° 34364, Designer – Manager de Projet, de niveau 7 (niveau Bac+5) publié au JO le 16/12/2019 – Certificateur EDC – Le Titre RNCP est accessible par la VAE, pas blocs de compétences, pas de suite de parcours ni de passerelle.

Les codes NSF :

  • 320v : Spécialités plurivalentes de la communication : production à caractère artistique
  • 1233n : Études et projets d agencement intérieur, architecture d’intérieur

Les débouchés :

Le métier de Designer – Manager de projets s’exerce dans plusieurs cadres : au sein de bureaux de création ou de design intégrés aux entreprises; au sein d’agences de design de taille diverses ; en indépendant.

La taille des bureaux de création intégrés et des agences varie de quelques collaborateurs à plus d’une centaine. Une part importante de professionnels travaillent également en tant qu’indépendants ou free-lance.

Les secteurs d’activité concernés sont variés, il s’agit de :

➝ Biens d’équipement : transport, commerce de détail, loisirs, textile, etc.
➝ Services : santé, action sociale, presse, services aux particuliers, hôtellerie -restauration, etc.
➝ Secteur culturel : édition, scénographie, muséographie;
➝ Publicité et communication : stratégies d’espace (merchandising, scénographie), nouveaux médias (sites internet, réseaux sociaux, blogs), édition, graphisme, presse, spots promotionnels, événementiel, espaces éphémères, événementiel.

Les type d’emplois accessibles : 

Directeur artistique / Designer graphique / Directeur de création / Designer numérique / Designer web / Motion designer / UX-UI Designer / Designer digital / Designer produits / Designer industriel / Designer d’objets / Designer global / Designer de services / Directeur de production

Les activités visées & les compétences attestées :

 Identifier les évolutions de long terme (évolutions culturelles, mutations technologiques, tendances socio-économiques, contexte environnemental, normes) pour apporter au client une réponse avant-gardiste et en phase avec l’avenir.   

 Identifier les tendances de court terme (demande des consommateurs, tendances esthétiques, actualité de la création en design, arts plastiques, nouvelles gammes, nouveaux produits, nouveaux services, nouveaux concepts, nouvelles identités, évolutions artistiques et scientifiques, nouveaux outils de conception et de production avancés) pour apporter des solutions qui répondent aux besoins du présent et d’un futur proche.   

Développer des processus de veille en lien avec l’actualité de la création considérée dans un cadre étendu et pluridisciplinaire ; de l’innovation en design ; des modes, des tendances, des besoins ; des modes de communication et des média pour développer sa créativité au service des clients.  

➝  Analyser le positionnement de l’organisation ou du projet et synthétiser les données fournies par le client (identité créative – valeurs – positionnement de marché – environnement concurrentiel)pour enrichir le cahier des charges initial du client.   

 Intégrer les contraintes budgétaires, techniques ou environnementales pour correspondre au mieux aux besoins du client et remporter son adhésion au projet.   

Déterminer le positionnement stratégique de l’organisation ou du projet : ses forces, ses faiblesses, les opportunités et les menaces pour constituer un socle de travail exhaustif et objectif. 

Conduire un inventaire de l’ensemble des signes produits par l’organisation (typographies, logos, pictogrammes, charte globale et ses déclinaisons) et auditer leur cohérence globale pour constituer le cahier de conception.  

 Choisir les bons matériaux, supports, canaux, outils, procédés… en fonction du type de design concerné par le projet (support papier, web, textile, plastique, bois…).  

 Développer des recherches créatives en lien avec le cahier des charges pour challenger le cahier des charges initial du client et proposer d’autres voies créatives.   

 Établir des outils d’indexation des tendances observées pour faciliter la démarche créative et se constituer une base documentaire réutilisable dans le cadre d’autres projets. 

 Déterminer le positionnement stratégique de l’organisation pour adapter sa préconisation à l’ADN de marque, à son histoire, à ses cibles, à ses valeurs et ses spécificités, à son e-réputation.   

 Identifier la ou les stratégies de design en place au sein d’une organisation pour comprendre l’existant et imaginer les pistes d’amélioration.   

 Évaluer la cohérence entre la stratégie de design et la stratégie globale de l’organisation (notamment marketing) pour proposer un modèle vertueux où l’une sert l’autre.  

 Collaborer avec le MOA pour concevoir un projet réaliste et réalisable techniquement.  

 Comparer les éléments de design produits par l’organisation aux tendances identifiées lors de la veille (évolutions des normes, évolutions artistiques et scientifiques, contexte environnemental) pour préconiser des pistes de changement et de développement adaptées.  

 Identifier le potentiel de changement de l’organisation par rapport aux orientations conseillées pour préparer son argumentation.   

 Formuler une recommandation stratégique digitale et de communication pour soutenir la stratégie de design. 

 Donner aux décideurs de l’organisation des critères de choix valides au regard des enjeux considérés pour favoriser une prise de décision éclairée et objectivée. 

 Assister ces décideurs dans leur réflexion pour les rassurer sur le bien fondé de leurs choix et lever leurs doutes et freins. 

 Produire des documents de synthèse au sujet des orientations choisies pour préparer la communication auprès des parties prenantes et remporter leur adhésion.  

 Établir le cahier des charges créatif et fonctionnel de chacun des projets qui découle du cahier des charges initial du client pour proposer de nouvelles pistes, répondre aux besoins implicites et calibrer les délais, besoins en ressources et objectifs de chacun. 

 Définir les ressources à mobiliser pour chacun des projets pour identifier les besoins internes et externes, et les budgéter. 

 Proposer des représentations qui intègrent les aspects sémantiques, symboliques, culturels et les procédés pour garantir la cohérence artistique générale. 

 Transmettre les spécifications fonctionnelles et techniques aux parties prenantes (bureau d’étude, Direction générale, Direction marketing etc.) pour s’assurer de leur implication dans le projet. 

 Défendre auprès des commanditaires les différentes propositions. 

 Identifier les modes de représentation les plus efficaces (élaboration d’esquisses, roughs, storyboards, planches de tendances scenarii utilisateurs, wireframes, patrons, plans 3D…) pour convaincre le ou les décideurs. 

 Élaborer les prototypes choisis pour leur pertinence pour soutenir le propos oral. 

 Construire une argumentation pour favoriser un cheminement logique aboutissant naturellement à une prise de décision en sa faveur. 

 Rédiger la recommandation stratégique et créative pour légitimer et rassurer le client dans son choix.

 Présenter la recommandation au client pour captiver son auditoire et le convaincre du bien fondé de ses partis-pris créatifs.

 Évaluer et allouer les ressources nécessaires à la bonne réalisation du projet pour garantir la maîtrise du budget. 

 Sélectionner les équipes de créatifs internes et/ou externes : designers, graphistes, illustrateurs, photographes, webdesigner, architectes d’intérieurs, stylistes, modélistes, UX designers… pour s’entourer des meilleures compétences nécessaires au projet dans le respect du budget fixé. 

 Assurer le bon déroulement du projet pour tenir les délais et anticiper les imprévus. 

 Gérer les volets administratif, comptable et juridique du projet (droits d’auteurs, cession de droits) pour fluidifier et sécuriser les relations contractuelles. 

 Recruter, former et évaluer les créatifs choisis pour optimiser la qualité du travail fourni par chacun. 

 Encadrer, motiver et soutenir l’équipe pour favoriser la collaboration et l’implication individuelle au service du projet collectif. 

 Planifier et organiser des réunions de pilotage régulières pour prévenir les dysfonctionnements, retards ou conflits. 

 Communiquer sur le projet au sein de l’équipe et auprès de toutes les parties prenantes (services connexes, clients et fournisseurs) pour garantir la cohérence générale du projet. 

 Identifier les risques relatifs aux changements de conditions intervenus pour anticiper les modifications d’équipe, de délais ou de budget. 

 Analyser, vérifier les informations nécessaires à la résolution des problèmes pour proposer les meilleures alternatives. 

 Identifier des scénarios de réalisation alternatifs pour garantir une atteinte des objectifs quelque soient les aléas rencontrés.    

 Évaluer les tests réalisés pour s’assurer de leur fiabilité avant mise en production. 

 Vérifier le respect du cahier des charges esthétique, fonctionnel ainsi que les coûts, les délais et les détails fonctionnels et techniques pour permettre une démarche d’amélioration continue et une communication régulière au client. 

 Identifier et résoudre les éventuels problèmes rencontrés pour minimiser les retards de production.

  Établir des critères d’évaluation pour mesurer de manière objective le niveau de réponse aux objectifs visés. 

  Participer à la mesure de la création de valeur quantitative (économique et médiatique) et qualitative (image de marque ; affectio societatis ; capacité d’innovation de l’organisation ; etc.) pour identifier la valeur ajoutée de l’équipe et extraire les principaux arguments de vente à mettre en avant lors de prospection. 

  Protéger la valeur des actifs immatériels créés pour sécuriser l’activité de la structure.  

  Adopter un regard critique pour analyser les points forts et points faibles liés à la mise en œuvre du projet.   

  Évaluer l’apport de chaque collaborateur pour prévoir l’avenir : récompenser et fidéliser, former, échanger.  

  Identifier des pistes d’amélioration pour mettre en place les actions correctives sur le projet visé et pour améliorer les projets à venir.

  Argumenter sur les enjeux liés à chacun des projets pour convaincre le client ou de futurs clients de la réussite de l’action. 

  Présenter un projet à un client et à ses pairs en utilisant le vocabulaire technique et professionnel adapté pour montrer une légitimité face aux parties prenantes. 

  Présenter une recommandation ou un projet de manière dynamique et interactive en mêlant plusieurs types de supports multimédias pour captiver un auditoire. 

  Rédiger les supports de communication complémentaires qui seront remis au client de manière professionnelle pour apporter un niveau de détail plus poussé et expliciter des concepts plus complexes. 

  Structurer ses argumentaires de manière cohérente et logique pour démontrer l’atteinte des objectifs au client ou aux futurs clients. 

  Communiquer en anglais à l’écrit comme à l’oral pour s’adapter à des clients ou des prestataires étrangers. 

  Utiliser les éléments fondamentaux de communication visuelle : typographie, charte graphique, etc. pour valoriser le fond du message. 

  Utiliser le dessin comme axe de communication visuelle privilégié pour amener l’auditoire vers son univers graphique et créatif. 

  Adapter les formats aux circonstances de communication pour s’adapter au public et au message à transmettre. 

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

L’acquisition des compétences est évaluée sur la réalisation de projets de design lors de mises en situations ou d’études de cas.

  • Etudes de cas
  • Mises en situation professionnelle collectives et individuelles

Modalités de certification

La certification est obtenue par validation de tous les blocs identifiés dans le référentiel assortie :

  • d’une immersion professionnelle totale de 32 semaines minimum, dont 12 semaines minimum à l’étranger
  • de la réalisation d’un Projet de Fin d’études et de sa soutenance orale devant un jury de professionnels

Pré-requis d’admission

  • Justifier d’un diplôme de niveau Bac+3, de grade de licence ou d’un Titre RNCP de niveau 6 correspondant à un total de 180 ECTS dans le domaine du design.
  • Le candidat passe un test d’admission pendant lequel il est amené à présenter le portfolio de ses travaux personnels, académiques et professionnels.

Plus d'informations

Consultez la page de France Compétences pour en savoir plus sur le Titre RNCP n° 34364, Designer – Manager de Projet, de niveau 7 (niveau Bac+5) publié au JO le 16/12/2019

Titre Designer – Chef.fe de Projet E-Business

Le Bachelor Chef de Projet Digital est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sous le Titre RNCP n° 34340, Chef.fe de Projet E-Business, de niveau 6 (niveau Bac+3) publié au JO le 16/12/2019 – Certificateur EIMP – Le Titre RNCP est accessible par blocs de compétences.

Le code NSF :

  • 320m : Spécialités plurivalentes de la communication et de l’information

Les débouchés :

Le cœur de métier des titulaires de cette certification est celui de la publicité sur internet, de la promotion d’une marque, de la fidélisation des clients. Les activités des titulaires de cette certification sont conduites dans tous secteurs d’activités. Il peut s’agir:

de grands groupes ou d’entreprises petites ou moyennes
d’organismes publics ou parapublics
de collectivités territoriales
d’agences de publicité

Les type d’emplois accessibles : 

Chef de projet web / Chargé de clientèle web / Rédacteur web / Community manager / Chargé de comptes AdWords / Modérateur réseaux sociaux / Chef de projets digitaux / Responsable e-store / Webdesigner / Webmarketer / Webdevelopper / Traffic manager / Social media manager.

Les activités visées & les compétences attestées :

➝ Créer ou optimiser un site CMS

➝ Produire et mettre en production du contenu multimédia

Mettre en œuvre un système de veille sur les évolutions technologiques et sociales    

➝ Réaliser, piloter et optimiser des campagnes de communication digitale

➝ Animer et modérer les flux d’échanges des réseaux sociaux

Développer et coordonner des partenariats 

Créer ou participer à des événements

Cibler et analyser les besoins des internautes

Mettre en œuvre des actions d’e-marketing

Suivre, mesurer et analyser l’activité d’un site

Mettre en œuvre une veille sur les évolutions des pratiques commerciales spécifiques à l’e-commerce.   

Les compétences transversales sont particulièrement mesurées et plus particulièrement : capacité à développer et animer un esprit d’équipe, à créer une cohésion – maîtrise des enjeux des acteurs du secteur  – pratique rigoureuse de l’analyse et de la synthèse -capacités d’expression écrite et orale – maîtrise des étapes de la conduite de projets

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

  • Mise en place d’un projet collectif entre plusieurs groupes de candidats sur plusieurs mois
  • Elaboration d’un dossier sur la notoriété d’une entreprise ou l’image perçue d’un produit ou d’un service sur internet, suivi : – d’une analyse des différents paramètres – d’un diagnostic – de propositions d’actions de progrès
  • Présentation d’un dossier de préconisations de marketing digital

Modalités de certification

Le candidat à la certification doit apporter la preuve qu’il dispose des compétences spécifiques énoncées dans chacun des blocs de compétences.

Ainsi des jurys d’évaluation sont constitués pour chacun des 3 blocs. Ils réunissent des représentants de l’organisme de certification, du centre de préparation et des professionnels du bloc concerné.

Concernant les compétences transversales, elles sont mesurées par la mise en place d’un contrôle continu destiné à mesurer plus particulièrement : la maîtrise des enjeux Pestel des acteurs du secteur, la rigueur de l’analyse et de la synthèse, la maîtrise des étapes de la conduite de projets, la capacité à développer et animer un esprit d’équipe, à créer une cohésion, la capacité d’expression écrite et orale.

Les résultats de ce contrôle continu sont transmises au jury national de certification.

Toutes les conditions d’obtention de la certification sont détaillées dans un Règlement remis aux candidats au démarrage de la préparation à la certification. Elles font en outre l’objet d’un process Qualité.

Cette certification peut s’obtenir soit par la formation, soit par la VAE, soit par un mixte formation/VAE.

L’acquisition de chaque bloc de compétences fait l’objet d’un Certificat de Compétences.

Pré-requis d’admission

  • Niveau Bac+2 ou expérience professionnelle de 2 ans dans le domaine du web (BTS MUC, NRC, SIO ou DUT MGE ou Informatique de gestion)
  • Concernant la VAE, aucun diplôme n’est obligatoire ;  le Livret I fait l’objet d’une analyse approfondie.

Plus d'informations

Consultez la page de France Compétences pour en savoir plus sur le le Titre RNCP n° 34340, Chef.fe de Projet E-Business, de niveau 6 (niveau Bac+3) publié au JO le 16/12/2019 – Certificateur EIMP


Les Futurs Titres de l’ECV

Titre Manager de Projets Digitaux en UX Design

Le Mastère UX/UI Design prépare au Titre RNCP, Manager de Projets digitaux en UX Design, de niveau 7 (niveau Bac+5), actuellement en cours de dépôt auprès de France Compétences. Ce titre sera accessible par la VAE et par blocs de compétences.

Les activités visées & les compétences attestées :

➝ Dresser un état de la concurrence afin de rassembler des informations stratégiques sur le
marché

➝ Organiser une veille technologique sur les évolutions des usages et les interfaces utilisateurs

➝ Analyser le positionnement de l’entreprise et de ses produits ou services fin de définir sa
proposition de valeur pour les utilisateurs

➝ Caractériser les mécanismes conduisant les choix et les actions des utilisateurs, en élaborant des enquêtes sur les besoins, les comportements et les usages, afin d’identifier leurs besoins

➝ Interpréter les besoins du commanditaire, en mobilisant les outils digitaux nécessaires pour
construire une stratégie digitale efficace et proposer des solutions innovantes

➝ Etablir des scénarios utilisateurs et formuler des recommandations pour atteindre les objectifs fixés par le client

Organiser un audit des attentes des utilisateurs en utilisant différents canaux afin de
déterminer l’expérience cible

Conduire des évaluations, en intégrant des critères liés à l’ergonomie, à l’accessibilité, à la
réglementation ou à des normes afin d’intégrer l’ensemble des besoins spécifiques du projet

Cartographier les scénarios utilisateurs (UX mapping) au travers d’interfaces
fonctionnelles

Modéliser les interfaces sous forme de prototypes, afin de permettre à un panel
d’utilisateurs de tester l’architecture envisagée

Mobiliser des techniques de test (A/B testing) au travers d’ateliers expérientiels afin de
valider définitivement les prototypes

Définir l’arborescence et la navigation afin d’identifier rapidement les rubriques et les pages
ainsi que les différents gabarits utilisés

Concevoir les spécifications graphiques (UI), en l’adaptant aux différents supports
numériques afin de faciliter la production et l’intégration des contenus

Intégrer les exigences techniques en lien avec l’expérience utilisateur

Préparer une bibliothèque de ressources pour les designers et les développeurs afin de leur
permettre de créer des interfaces graphiques homogènes

Présenter les chartes et guides établis aux développeurs web et aux designers graphiques
afin de faciliter la réalisation future du projet

Mettre en œuvre des ateliers de tests avec un panel d’utilisateurs cibles

Assurer le suivi de l’expérience utilisateur, en confrontant la charte UX (design system) et
les développements réalisés par les équipes projet afin de valider définitivement les prototypes

➝  Identifier l’ensemble des ressources internes et externes (moyens humains, techniques et
financiers) pour garantir la production de livrables aux normes qualité des agences de
communication et marketing digital

➝  Caractériser et qualifier les compétences des parties prenantes du projet pour optimiser la
répartition des tâches et assurer la réussite du projet digital

➝  Structurer un projet digital en différentes phases pour estimer la consommation
prévisionnelle de ressources

➝  Mobiliser les méthodes de gestion de projet agiles pour conduire des projets digitaux

➝  Constituer une équipe et diriger le travail des chefs de projet, des équipes techniques et
créatives pour créer une réelle synergie et un esprit d’équipe autour du projet

➝  Identifier les ressorts de motivation et les compétences individuels pour optimiser
l’engagement de chaque membre de l’équipe projet

➝  Etablir des tableaux de bord efficaces à l’intention des équipes impliquées dans le projet
afin de transcrire la mesure de la performance

➝  Evaluer le bon déroulement du projet digital afin de proposer des ajustements de la
stratégie UX au vu des résultats

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

L’acquisition des compétences est évaluée sur la réalisation de projets de design lors de mises en situations ou d’études de cas.

  • Etudes de cas
  • Livre blanc – Monographie
  • Mises en situation professionnelle
  • Projet professionnel
  • Jeu de rôle

Modalités de certification

Le Titre « Manager de projets digitaux en UX Design » s’obtient par :

  • la validation de 4 blocs de compétences détaillés plus haut
  • La validation d’une expérience en entreprise d’une durée d’au moins 6 mois1 présentée
    devant un jury d’évaluation.

Indicateurs clés :

Les taux seront communiqués après validation des certifications par France Compétences. Le CFA est non assujetti à une publication sur Inserjeunes. Le CFA est non assujetti au calcul de la Valeur Ajoutée.

 

Pré-requis d’admission

  • Être titulaire d’un bac+3 ou d’un titre RNCP équivalent validé dans le domaine du marketing, de la communication, du design graphique, du digital, de la sociologie pour une entrée en 4ème année
  • Être titulaire d’un bac+4 ou d’un titre RNCP équivalent validé dans le domaine dans le domaine du marketing, de la communication, du design graphique, du digital, de la sociologie pour une entrée en 5ème année

L’accès au dispositif de certification en 4ème année et en 5ème année est rendu possible à travers une validation à l’entrée des compétences acquises. Celles-ci doivent correspondre à une partie du référentiel de la certification


Titre Expert en Développement web

Le Mastère Développement Web prépare au Titre RNCP, Expert en Développement web, de niveau 7 (niveau Bac+5), actuellement en cours de dépôt auprès de France Compétences. Ce Titre sera accessible par la VAE et par blocs de compétences.

Le code NSF :

  • 326 : Informatique, traitement de l’information, réseaux de transmission.

Les débouchés :

L’Expert en développement web accompagne les entreprises dans la digitalisation de leurs processus en développant des interfaces web adaptées à leur problématique.

Il analyse les besoins du commanditaire interne ou externe pour définir le cadre du projet d’application web ou mobile, conçoit l’architecture technique du projet de développement, supervise le développement et le déploiement du projet avec les équipes de codeurs et en lien avec les designers, et pilote une équipe en mobilisant les moyens nécessaires à la bonne réalisation du projet.

Le Métier d’Expert en développement web s’exerce dans des contextes variés et des sociétés de tailles variées, ou encore comme consultant indépendant :

– En agence de design et communication, de dimension nationale ou internationale
– En agence spécialisée dans le digital
– En cabinet de conseil ou SSII
– Au sein d’entreprises de services du numérique (ESN)
– Dans les départements digitaux intégrés dans les grandes entreprises,
– En indépendant.

L’Expert en développement web assure un rôle de chef d’orchestre à la tête du département qu’il dirige et collabore avec les équipes de design et des systèmes d’information.

Il dirige son équipe de développeurs et assume la responsabilité :

des choix stratégiques : il apporte son expérience, son expertise des langages de programmation, sa connaissance des infrastructures web, des usages et des outils permettant d’améliorer les processus, et est en lien direct avec les commanditaires, la direction des systèmes d’information et le département design
de la qualité des livrables et des projets menés
du choix des prestataires

Type d’emplois accessibles :

En fonction du secteur d’activité, ces métiers peuvent être segmentés en plusieurs catégories, utilisant une terminologie souvent anglophone.

Développeur web : Front-end (côté utilisateurs – interfaces) / Back-end (côté serveur – CMS) – Lead developper web / Développeur PHP / Développeur web 3D / Développeur Javascript /Chief Technical Officer (CTO)

Les activités visées & les compétences attestées :

➝ Spécifier les demandes du client interne ou externe
➝ Déterminer la solution applicative adaptée aux besoins du client
➝ Justifier de la faisabilité du projet de développement

➝ Déterminer l’expérience cible du projet pour les utilisateurs
➝ Concevoir une architecture complète d’interfaces et de bases de données cohérentes avec les objectifs du projet
➝ Réaliser une maquette définitive du site ou de l’application web (phase d’intégration)

➝ Superviser la rédaction du code côté utilisateur (front-end) et côté serveur (back-end)

➝ Déployer une application web

➝ Valider la qualité des livrables

➝ Mobiliser les moyens nécessaires à la réalisation du projet de développement web
➝ Encadrer les équipes internes ou externes mobilisées sur le projet
➝ Mesurer le retour sur investissement des développements réalisés

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

  • Etudes de cas
  • Mises en situation professionnelle
  • Projet professionnel
  • Livre blanc technologique
  • Évaluations individuelles et collectives

Modalités de certification

La certification est obtenue par :

  • La validation des 4 blocs de compétences
  • La validation d’une expérience en entreprise d’une durée d’au moins 6 mois, présentée devant un jury d’évaluation

Indicateurs clés :

Les taux seront communiqués après validation des certifications par France Compétences. Le CFA est non assujetti à une publication sur Inserjeunes. Le CFA est non assujetti au calcul de la Valeur Ajoutée.

 

Les prérequis d’accès à la certification hors VAE

  • Être titulaire d’un bac+3 ou d’un titre RNCP équivalent validé dans le domaine du digital, du développement web, ou informatique pour une entrée en 1ère année de mastère.
  • Être titulaire d’un bac+4 ou d’un titre RNCP équivalent validé dans le domaine du développement web pour une entrée en 2ème année de mastère.

L’accès au dispositif de certification en 2ème année de mastère est rendu possible à travers une validation à l’entrée des compétences acquises. Celles-ci doivent correspondre à une partie du référentiel de la certification.


Titre Manager de Projets Digitaux en Marketing et Communication

Le Mastère Marketing et Communication Digitale prépare au Titre RNCP, Manager de Projets Digitaux en Marketing et Communication, de niveau 7 (niveau Bac+5), actuellement en cours de dépôt auprès de France Compétences. Ce Titre sera accessible par la VAE et par blocs de compétences.

Le code NSF :

  • 320 : Spécialites plurivalentes de la communication et de l’information

Les débouchés :

Le Manager de projets digitaux en marketing et communication accompagne les entreprises dans la digitalisation de leurs processus marketing et communication. Il conçoit, crée, déploie, pilote et évalue une stratégie digitale, qu’il s’agisse de communication ou de marketing. Cela implique d’acquérir des compétences dans les domaines stratégiques, techniques, créatifs. Il peut coordonner une équipe ou diriger un service.

Le métier de « Manager de projets digitaux en marketing et communication » répond à trois tendances que relève l’observatoire des métiers du marketing et de la communication mise en oeuvre par l’ISEG/IPSOS (Réalisée en 2020 auprès d’un échantillon de 300 responsables d’entreprises du secteur marketing et communication.) :

la digitalisation généralisée dans les pratiques du marketing et de la communication
➝ la place accrue des réseaux sociaux dans les stratégies marketing et communication
➝ la nécessaire personnalisation et communautarisation des actions de marketing et de
communication

Cette digitalisation généralisée dans les métiers de la communication et du marketing a profondément modifié les attentes des recruteurs. Au-delà de la formation initiale des futurs professionnels de la communication et du marketing, les compétences « traditionnelles » de nombreux responsables marketing et communication doivent systématiquement évoluer pour intégrer les pratiques digitales.

Type d’emplois accessibles :

En fonction du secteur d’activité, ces métiers peuvent être segmentés en plusieurs catégories, utilisant une terminologie souvent anglophone.

Métiers de la stratégie de communication digitale : Manager de projet digital / Account managerSocial Media Manager / Content manager / Digital Content Manager / Responsable SEO / Webmaster

Métiers du marketing digital : Responsable webmarketing / marketing digital / Traffic Manager / Responsable SEA / Responsable Affiliation / User acquisition manager / Inbound marketing manager / Responsable CRM / Data analyst en marketing digital

Les activités visées & les compétences attestées :

➝ Organiser une veille sectorielle et technologique afin de rassembler des  informations stratégiques sur la concurrence et sur les évolutions des usages

➝ Analyser le positionnement de l’entreprise et de ses produits ou services  afin de définir sa proposition de valeur 

➝ Interpréter les besoins du commanditaire, en mobilisant les outils digitaux nécessaires pour construire une stratégie digitale efficace et proposer des solutions innovantes 

➝ Etablir des scénarios utilisateurs et formuler des recommandations pour  atteindre les objectifs fixés par le client

➝ Mobiliser  une  communauté  sur  internet,  en  mobilisant  les  principaux  réseaux  sociaux, afin de faire croître la notoriété et l’e-réputation 

➝ Développer  une  stratégie  de  contenu,  en  mobilisant  l’état  de  l’art  en  terme  de référencement  (SEO),  afin  d’améliorer  le  positionnement  de  l’entreprise  sur  les principaux canaux de communication web 

➝ Evaluer les besoins du client et dimensionner les cibles afin de préciser et qualifier les objectifs de la campagne marketing

➝ Caractériser  les  outils  de  marketing  digital  innovants  au  service  du  projet  afin d’optimiser les résultats et le budget

➝ Etablir un budget de développement ou d’utilisation des outils et applications qui  seront utilisés pour réaliser la campagne de marketing ou communication

➝ Mobiliser  les  techniques  de  communication  écrite  et  orale  pour  argumenter  et  défendre les choix et partis pris de ses recommandations

➝ Intégrer la dimension artistique à la conception rédactionnelle propre au web et  aux réseaux sociaux pour augmenter l’impact des messages auprès des cibles

➝ Mobiliser les  techniques et  formats visuels (vidéo, photo, mapping…) pour créer  des contenus de communication innovants 

➝ Concevoir et mettre en œuvre des évènements digitaux innovants pour tester de nouvelles pratiques de communication

➝ Communiquer vers les publics cibles à travers des relais d’influence sur internet pour améliorer la notoriété de la marque

➝ Identifier et animer  un  réseau  d’influenceurs  sur  les  réseaux  sociaux  pour développer l’actif de marque auprès des utilisateurs ciblés

➝ Maîtriser  les  techniques  d’écriture  spécifiques  au  web  afin  d’améliorer  le référencement naturel de la marque (SEO)

➝ Concevoir  des  messages  adaptés,  en  choisissant  les  media  digitaux  les  plus  pertinents, afin d’améliorer le ciblage du public

Mobiliser l’état de l’art des techniques de référencement payant (SEA), en  optimisant le coût des campagnes, pour augmenter le nombre et la qualité des visites  sur un site internet

➝ Mettre en place des actions marketing sur les réseaux sociaux (social ads) pour  développer des communauté d’utilisateurs d’une marque ou d’un produit

➝ Développer des opérations d’emailing / SMS optimisés, des campagnes de  marketing automation ou d’inbound marketing pour renforcer la fidélisation

➝ Créer un site de e-commerce, en mobilisant les principales plateformes de  marché, afin de vendre ses produits sur internet 

➝ Collecter, agréger et réconcilier les données issues du CRM et des outils de marketing digital afin de mesurer l’impact des campagnes

➝ Analyser et segmenter les données collectées afin d’affiner la connaissance du client et d’améliorer le ciblage des campagnes

➝ Mobiliser des outils de data analyse et d’intelligence artificielle afin d’optimiser et  enrichir les  processus

➝ Identifier l’ensemble des ressources internes et externes (moyens humains,  techniques et financiers) pour garantir la production de livrables aux normes qualité des  agences de communication et marketing digital 

➝ Caractériser et qualifier les compétences des parties prenantes du projet pour optimiser la répartition des tâches et assurer la réussite du projet digital

➝ Structurer un projet digital en différentes phases pour estimer la consommation prévisionnelle de ressources 

➝ Mobiliser les méthodes de gestion de projet agiles pour conduire des projets digitaux

➝ Constituer une équipe et diriger le travail des chefs de projet, des équipes techniques et créatives pour créer une réelle synergie et un esprit d’équipe autour du projet 

➝ Identifier les ressorts de motivation et les compétences individuels pour  optimiser l’engagement de chaque membre de l’équipe projet

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

L’acquisition des compétences est évaluée sur la réalisation de projets de design lors de mises en situations ou d’études de cas.

  • Etudes de cas
  • Mises en situation professionnelle
  • Projet professionnel
  • Projet compétitif
  • Jeux de rôles

Modalités de certification

La certification est obtenue par :

  • La validation des 5 blocs de compétences
  • La validation d’une expérience en entreprise d’une durée d’au moins 6 mois2, présentée
    devant un jury d’évaluation

Indicateurs clés :

Les taux seront communiqués après validation des certifications par France Compétences. Le CFA est non assujetti à une publication sur Inserjeunes. Le CFA est non assujetti au calcul de la Valeur Ajoutée.

 

Les prérequis d’accès à la certification hors VAE

  • En 1ère année de Mastère – Être titulaire d’un bac+3 ou d’un titre RNCP de niveau 6 ou équivalent validé dans le domaine
  • En 2ème année de Mastère –Être titulaire d’un bac+4 ou d’un titre RNCP de niveau 6 ou équivalent validé dans le domaine

L’accès au dispositif de certification en 4ème et 5ème année de mastère est rendu possible au travers une validation à l’entrée des compétences acquises.


Titre Réalisateur de Film d’Animation

Le Mastère Cinéma d’Animation 2D/3D prépare au Titre RNCP, Réalisateur de Film d’Animation, de niveau 7 (niveau Bac+5), actuellement en cours de dépôt auprès de France Compétences. Ce titre sera accessible par la VAE et par blocs de compétences.

Les débouchés :

Le réalisateur film d’animation peut exercer ses activités dans les établissements suivants :

– Studios de production de série d’animation (grandes entreprises)
– Studios de production de long métrage d’animation (grandes entreprises)
– Studios spécialisés dans la production vidéo-ludique (PME ou grandes entreprises)
– Agences de design et de publicité en général de dimension internationale (PME ou grandes
entreprises)

ou en tant que réalisateur indépendant ou responsable d’un petit studio de création (effectif est inférieur à 10 personnes).

Les types d’emplois accessibles :

Les métiers couverts par la certification Réalisateur de film d’animation se répartissent en différentes familles : Direction artistique, modélisation, rendu & éclairage, VFX, animation son. Ils s’expriment en français ou sous une dénomination anglaise : Réalisateur de film d’animation / Character Designer / Concept artist / StoryboarderAnimateur 2DAnimateur 3D / Modeling artist / Vfx artist / Surfacing Artist / Lighting Artist / Render Artist / Grooming Artist / Layoutman / Lead artist / Superviseur de département / Background Artist

Les activités visées & les compétences attestées :

Concevoir et mettre en place  un dispositif de veille pertinent en  image et média pour intégrer les  évolutions ou innovations dans sa  démarche créative

➝ Analyser et synthétiser les  attentes d’un commanditaire pour  identifier les contraintes spécifiques  en fonction du format et de la cible visée

➝ Mobiliser ses capacités  créatives et ses références culturelles pour conceptualiser un projet répondant aux attentes d’un public visé

➝ Traduire les besoins du  commanditaire pour imaginer et  construire un scénario formaté  répondant au cahiers des charges

➝ Etablir les documents permettant d’évaluer la pertinence  des éléments narratifs par rapport à la cible  

➝ Superviser la faisabilité du  projet pour respecter le cahier des charges

➝ Argumenter ses choix narratifs  pour convaincre le commanditaire de l’intérêt du concept et de sa conformité avec le public cible

Valoriser ses compétences  artistiques, techniques, relationnelles pour convaincre un recruteur en français ou en anglais.

➝ Créer un studio virtuel, en  qualifiant les compétences attendues  et en constituant une équipe  pluridisciplinaire cohérente avec les  attentes créatives, techniques  nécessaires à la réalisation du film  d’animation pour mener à bien le projet de film d’animation 

➝ Structurer les départements  pré-production et production, nommer  des superviseurs sur les postes-clefs  afin qu’ils encadrent les tâches des graphistes

➝ Comprendre les conditions  de réalisation et de cession de droit  d’un film en appliquant les principales  règles de la propriété littéraire et artistique

➝ Superviser la conception et  la réalisation du design des personnages selon les techniques en  vigueur (character design) et en maîtrisant les logiciels graphiques pour garantir une proposition graphique pertinente 

➝ Recenser et expertiser les documents techniques pour faciliter la réalisation de la bible graphique  par l’équipe de graphistes 

➝ Planifier les étapes adaptées aux contraintes du pipe-line de production pour coordonner les  équipes de graphistes

➝ Superviser la conception et  la réalisation du design d’environnement selon les techniques du concept art et en maîtrisant les logiciels graphiques pour garantir une proposition conforme au cahier des charges en terme de style artistique et de cible

➝ Recenser et expertiser les documents techniques pour faciliter la réalisation de la bible graphique par l’équipe de graphistes 

➝ Planifier les étapes adaptées aux contraintes du pipe-line de production pour coordonner les  équipes graphistes

➝ Synthétiser dans la bible graphique toutes les informations  nécessaires pour permettre la mise en production 

➝ Concevoir l’image de marque et les éléments de communication pour défendre son projet devant un commanditaire.

➝ Transformer le scénario en concept graphique, en utilisant des recherches graphiques de cadrage, de rythme et de mouvement afin de raconter une histoire

➝ Superviser et réaliser les étapes de mise en images et de mise en scène par la maîtrise artistique et technique des logiciels graphiques

➝ Concevoir l’animatique en  maîtrisant les logiciels graphiques afin d’esquisser le rythme et définir les besoins en terme d’animation de personnages et des caméras, adaptée à la cible

➝ Expertiser les besoins en termes de bande son et élaborer la  maquette de l’univers sonore afin d’illustrer l’histoire et la rendre plus  captivante

➝ Sélectionner les équipes créatives et techniques en tenant  compte des besoins et des contraintes du projet  

➝ Structurer l’organisation de chaque département afin de définir les rôles clefs 

➝ Planifier les étapes de production afin de garantir une  livraison dans les délais impartis

➝ Elaborer le budget pour réaliser le projet selon le cahier des charges 

➝ Evaluer les collaborateurs pour s’assurer de réunir les compétences appropriées tout au long du projet 

➝ Piloter le lancement de la production afin de garantir le respect du cahier des charges

➝ Réaliser les étapes de recherche et développement technique afin de préparer le processus de fabrication

➝ Elaborer le processus de fabrication pour respecter les choix artistiques définis en pré-production

➝ Evaluer la pertinence des orientations techniques et artistiques en fonction des contraintes du cahier des charges tenant compte des critères d’éco-responsabilité

➝ Piloter la production techniquement en décomposant plan par plan les tâches pour les attribuer  au département concerné 

➝ Valider les séquences définitives pour diffusion et montage en cohérence avec les choix créatifs

➝ Organiser la mise en production afin d’optimiser l’utilisation  des logiciels production 2D 

➝ Réaliser les étapes de fabrication (animation, encrage, mise en couleur, clean….) 

➝ Coordonner les équipes afin de respecter le planning de production 

➝ Garantir la livraison du film dans le respect des délais et du budget 

➝ Présenter le film d’animation 2D et s’assurer de la validation du commanditaire 

➝ Autoévaluer l’étape de production afin d’identifier les corrections à réaliser avant la post production

➝ Superviser l’organisation de la post production afin de fluidifier le passage entre production et livraison finale 

➝ Réaliser le compositing (assemblage des couches de décors, personnages…), les effets spéciaux et le montage pour optimiser le processus de rendu et l’expérience du spectateur 

➝ Réaliser le générique de fin en intégrant les principales règle du code de la propriété intellectuelle pour rassembler les crédits artistiques et la liste des ayant droits du projet

➝ Contrôler le résultat final pour vérifier l’adéquation du cahier des charges 

➝ Finaliser le reporting de la gestion de projet pour vérifier le respect du planning et du budget

➝ Suivre et prescrire les corrections « retakes »

 

➝ Présenter en français ou en anglais le film d’animation réalisé au commanditaire pour recueillir son approbation 

➝ S’autoévaluer pour identifier les compétences métiers et les compétences comportementales  acquises ainsi que les pistes d’amélioration 

➝ Valoriser ses compétences à travers une vidéo présentant l’ensemble des projets réalisés pour  obtenir un emploi

Accessibilité

Les modalités pédagogiques et les modalités d’évaluation peuvent être adaptées en cas de besoin de compensation du handicap, dans le respect du référentiel RNCP.

Modalités d’évaluation

L’acquisition des compétences est évaluée sur la réalisation de projets de design lors de mises en situations ou d’études de cas.

  • Etudes de cas
  • Mises en situation professionnelle
  • Projet professionnel et job dating
  • Jeux de rôle entretien d’embauche
  • Jeux de rôle

Modalités de certification

Le Titre « Réalisateur numérique de film d’animation s’obtient par la validation :

  • de 2 blocs de compétences en tronc commun, et par la validation d’un bloc de spécialité parmi 2 possibles
  • d’une mission en entreprise d’une durée d’au moins 2 mois

Indicateurs clés :

Les taux seront communiqués après validation des certifications par France Compétences. Le CFA est non assujetti à une publication sur Inserjeunes. Le CFA est non assujetti au calcul de la Valeur Ajoutée.

 

Les prérequis d’accès à la certification hors VAE

La certification de l’ECV est accessible, hors VAE, au terme d’un parcours de formation de 5 ans. Il est possible d’accéder au dispositif de certification :

  • En 1er année – Le candidat doit être titulaire du baccalauréat ou d’un titre RNCP équivalent et aussi démontrer son appétence pour les travaux artistiques ou de créativité et son attirance pour l’univers de l’animation et des jeux vidéo.
  • En 2ème année – Le candidat doit être titulaire d’un bac+1 validé ou d’un titre RNCP équivalent d’un milieu artistique. L’accès au dispositif de certification en 2e année est aussi rendu possible au travers d’une validation des compétences acquises
  • En 3ème année – Le candidat doit être titulaire d’un bac+2 validé ou d’un titre RNCP équivalent en cinéma d’animation ou jeux vidéo. L’accès au dispositif de certification en 3e année est aussi rendu possible au travers d’une validation des compétences acquises
  • En 4ème année – Le candidat doit être titulaire d’un bac+3 validé ou d’un titre RNCP équivalent en cinéma d’animation. L’accès au dispositif de certification en 4e année est aussi rendu possible au travers d’une validation des compétences acquises
  • En 5ème année – Le candidat doit être titulaire d’un bac+4 validé ou d’un titre RNCP équivalent en cinéma d’animation. L’accès au dispositif de certification en 5e année est aussi rendu possible au travers d’une validation des compétences acquises